Rechercher

Rencontre avec Isabelle Fabre



Pétillante et inspirante, Isabelle Fabre, est une jeune femme qui croque la vie.

Globe-Trotteuse, elle nous fait rêver en partageant de belles images de ses aventures dans des destinations idylliques.

Kitesurfeuse mais aussi adepte des courses en pleine nature, elle a créé une véritable tribu féminine avec le groupe Facebook TRAIL entre ELLES où je l’ai découverte.

Elle a gentiment accepté de répondre à mes questions.

E : Bonjour Isabelle, peux-tu te présenter en quelques mots ?

I : Je m'appelle Isabelle FABRE, j'ai 33 ans, j'ai un diplôme d'ingénieur généraliste, et j'ai toujours été une passionnée de sport. Autrefois gymnaste et judokate (ceinture noire), je pratique maintenant des sports outdoor tel que le trail, le vtt, et le kitesurf.

E : Le Kite, le Trail, les voyages, les photos, le drone...d’où te viennent toutes ses passions ?

I : J’ai travaillé pendant 5 ans en tant qu’ingénieur dans une grande entreprise, et franchement, ce n’était pas pour moi. Je tournais en rond, j’y allais à reculons, je m’ennuyais. Je m’ennuyais tellement qu’une fois je me suis endormi en meeting. Le souci, c’est que l’on était que deux en réunion ce jour-là. Des anecdotes glorieuses dans ce genre, j’en ai des tas. Bref, ce boulot n’était pas fait pour moi, et du coup, je n’étais pas bonne dans ce que je faisais. C’est un cercle vicieux, car quand on est mauvais dans son boulot, on se croit incapable de réaliser quoi que ce soit. Il y a 4 ans, j’ai finalement réussi à négocier une rupture conventionnelle – je pense qu’ils étaient bien contents de se débarrasser de moi - et je suis partie en Australie, seule, espérant trouver de l’inspiration et un sens à ma vie en regardant des paysages, des couchers du soleil, des kangourous... C'est d'ailleurs à ce moment-là que je me suis mise au kitesurf. Ce voyage a été révélateur pour moi.

La version courte, c'est que j'ai failli me faire manger par un requin, et que cela m'a ouvert de nombreuses portes. Je suis alors devenue vidéaste, influenceuse, photographe et chroniqueuse ! Pour la version longue, mieux vaut consulter cet article : https://isabellefabre.fr/comment-la-loi-de-lemmerdement-maximal-a-change-ma-vie/

E : Véritable boule d’énergie, as-tu une hygiène de vie particulière pour ne jamais t’arrêter ?

I : Pas spécialement. C'est un sujet que je connais très mal en fait. J'essaye de consommer un maximum de légumes bio, mais malheureusement je ne suis pas souvent chez moi. C'est parfois difficile de manger équilibré tout en voyageant !

E : Tu as fondé le groupe Facebook TRAIL entre ELLE, véritable communauté de femmes, d’où t’es venu une telle idée ? Peux-tu nous en dire plus à propos de ce groupe ?

I : Trail entre Elles, c'est une formidable aventure !

C'est un groupe Facebook que j'ai créé alors que j'étais en Australie. Je voulais un espace privilégié pour les femmes, afin que l'on puisse parler librement de problématiques féminines tel que les soutien-gorge de sport, les règles pendant les compétitions... Mais rapidement, une vraie communauté s'est créée, et les filles m'ont demandé de créer un moyen de reconnaissance, afin de se reconnaitre "en vrai". Voici comment ma marque textile est née !

Les filles se repèrent avec les produits textiles, sympathisent, trouvent des copines d'entrainement, s'encouragent sur les trails.. C'est vraiment sympa ! On n'est jamais vraiment seule quand on porte du "Trail entre elles".

D'ailleurs certaines femmes du groupe sont devenues de véritables amies. Ce groupe est vraiment plein de bienveillance.

E : Tu organises des séjours stages kite ou trail, peux-tu nous en parler ?

I : Rapidement, les filles de Trail entre Elles m'ont demandé de créer des rassemblements, afin de se voir toutes en vrai. C'est vraiment des super moments à chaque fois, et j'attends toujours chaque rassemblement avec impatience pour retrouver les copines.

J'ai récemment créé des séjours kitesurf que je nomme "Kite&Boost". Le kite est un sport qu'il vaut mieux pratiquer en groupe, et pourtant, peu de structures existent pour les voyageurs solos. L'idée de ces stages, c'est de pratiquer ensemble, se motiver, se dépasser. Mais pas que. Je prévois aussi des petits ateliers à côté pour parler changement de vie, réseaux sociaux, vidéo, photo et drone. Les gens sont plus réceptifs à tout ce qui est changement de vie quand ils sont dans un contexte positif. Lors de mes stages, ils font tous de sacré progrès en kite. Ils se rendent compte que l'impossible devient possible.

L'idée, c'est que tout le monde ressorte motivé comme jamais !

E : Quelle sera ta prochaine destination ? As-tu de nouveaux projets en perspective ?

I : En ce contexte un peu particulier, je vais surtout travailler pour ma région. Ma spécialité, c'est réaliser des vidéos ou reportages sportifs pour mettre en valeur des territoires. J'ai la chance de toucher à plein de sports, d'être autonome, et d'avoir tout le matériel : VTT, vélo route, escalade, canyoning, skate, roller, trail, alpinisme, planche à voile, kitesurf, paddle... Je suis ainsi en mesure de réaliser très facilement pour les territoires des vidéos de type multisports. Je m'occupe de tout, ils n'ont rien à organiser. Parfois je regrette de ne pas être blogueuse culinaire ! (rire). Car mine de rien, c'est parfois épuisant de grimper un sommet de nuit avec tout le matos vidéo sur le dos, pour finalement se rendre compte que le lever de soleil est moche ce jour-là. C'est plus facile de prendre en photo une assiette de frites !

E : Pour finir, as-tu une phrase, un leitmotiv qui te permet d’avancer ?

I : "La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe, c'est d'apprendre à danser sous la pluie".


https://isabellefabre.fr/

https://www.facebook.com/groups/trailentreelles

Facebook

Instagram

20 vues0 commentaire